dimanche 9 octobre 2016

Fullmetal Alchemist le film RACISTE ? - FERMEZ LA !



http://www.voxmakers.fr/?p=11249#topresque
Quand Hollywood adapte un manga en film et change l'héroïne japonaise en américaine, Internet s'affole...
Mais quand le Japon adapte un manga et change tous les personnages occidentaux en japonais, tout le monde s'en fout ?
Mickael J en a marre et explique alors l'hypocrisie de certaines critiques sur le Whitewashing.

Si vous avez aimé cette vidéo, n'hésitez pas à supporter Mickael J sur Tipeee et Yex.TV :
https://www.tipeee.com/mickael-j-manfield
http://yex.tv/infos.php?code=124

6 commentaires:

  1. Non mais laisse tomber les gas qui font des lievs actions veulent soit abuser de la fanbase d'un certain manga, soit il veulent le populariser au près du rgand publique et, erm tu sait ce qui se passe quand on veut populariser un universs pour que madamme michue monsieur foin, et Mister Jhon anisi que toute leur famille peuvent d'identifier à l'univers d'un film... Ça donne souvent du dragon ball evolution... A un certain degrée... Plus ou moins... Et même le live action ça possède ses limites au niveau des effet spéciaux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou alors ça donne Crying Freeman, Speed Racer ou encore Edge of Tomorrow.

      Supprimer
    2. Exception notable dont les réalisateurs ont traité la matériaux d'original avec un certain de grée de respect et de sérieux (un peux trop pour speed racer, ils ont gardé un peu trop de clichés de la série, même si un tantinet atténué). Mais le problème, c'est qu'un edge of tomorrow, du point vu de plein d'investisseurs un pari risqué qui n'attira pas autant de publique d'une comédie populaire à deux balle, ou bien un remake sur commande à la con dont le réal se torchera le *** avec parce qu'il n'a pas envie de bosser là-dessus... (Je ne dis pas qu'il ont raisons, ils ont complètement tords sur tout les points, même si trop peu de personnes sont allez voir edge of tomorrow, film qui déchirait sa race.)
      Mais hors mis ces exceptions et les fois où dieu lui même vient insufflé du génie à un réal qui n'en a rien à carré de ce qu'il fait, où que le budget tombe du ciel par la grâce du tout puissant.
      Errrrrrrmmmmmmmmmmouais..........
      Après ont est pas obligé de faire vraiment une adaptation au premier dégrée, on peut faire des adaptations au second degrée, où l'ont fait un doppleganger de l'ouvre que l'ont veut adapter, et en mettant un titre au début du film, cette ouvre est un hommage à blbalbla.. Et voilà, N°1 tu gagne en liberté adaptation et N°2 sans perdre dans le terrain de l'attente que tu créer quand tu annonce ton film. C'est adapter sans adapter, c'est très subtile quand on y repense de cette manière. Tu peux ainsi porter le message de l'ouvre original refait à ta sauce, en changeant juste la forme. Il ya des moments où il faut suprendre son publique, répondre à ses attentes, et à d'autre moment jouer avec ses attentes. Je crois que la première et troisième pratiques sont oubliées de l'industrie du cinéma moderne alors même qu'elle essaye de gérer les fandoms.. C'est d'ailleurs pour ça que l'ont ne sait plus gérer les univers étendus...

      Supprimer
    3. Personnellement, j'ai hâte de voir ce que va donner le film "Captain Planet" produit par Leonardo DiCaprio (http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18656950.html). Il ya largement de quoi faire avec un tel sujet.

      Supprimer
  2. Ha oui il y aussi les "pseudo weaboo" modernes à la con.... Qui s'approprie la culture japonaise sans vraiment la connaître et qui suppoort le japon, juste parce que c'est cool... Ha putain je hais ces gas là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut bien commencer quelque part pour pouvoir comprendre une culture. Toi aussi t'as été un "pseudo weaboo" quand tu as commencé à t'intéresser à la culture japonaise.

      Supprimer