dimanche 25 mai 2014

La semaine Bryan Singer - Jour 1 - Usual Suspect



http://www.voxmakers.fr/?p=6572
Mickael J vous propose, pour fêter la sortie d’X-men Days of the future past, une rétrospective des films du réalisateur Bryan Singer !
Pour commencer, critiquons le film culte du réalisateur : Usual Suspects !

4 commentaires:

  1. Brian Singer vaut-il bien le coup d'une semaine spéciale ? J'ai personnellement trouvé ses films toujours assez moyens, réalisés de manière peu claire, avec souvent du mal à voir ce qu'il se passe, et pas franchement passionnants.

    Sinon, sans avoir vu la vidéo que je regarderais un autre jour, pour moi Usual Suspect est un film très moyen. L'idée de base n'est pas mauvaise mais tout lecteur régulier d'Agatha Christie bite qui est le méchant en 3 secondes (quand le narrateur est le seul survivant, bon...), et au final ce qui peut aider à ne pas le trouver c'est que le film n'en a rien à foutre de cette astuce, se concentrant sur un enchaînement de scènes d'action/intrigue moches et mal filmées. D'où un film assez ennuyeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bryan singer filme mal ?... pas du tout, loin de là, la majorité de ses plans sont bien travailler, limite tableau, et n'abuse pas d'effet qui rend le montage ou la mise en scéne illisible, bien au contraire, rien que sur X-men et Superman returns ses plans sont trés clairs et posé.
      Sinon, meilleur exemple, le jour 2 est en ligne.

      Supprimer
  2. J'aime bien ce film, un chef d’œuvre du cinéma. Et Kevin Spacey déchire l'écran mais dans ce genre de rôle. Je le préfère dans Se7en de David Fincher. Ici, il est plus métaphorique que symbolique. Keyser est une idée vague, une fable et une histoire. Contrairement à John Doe lui qui se présente comme une prophète ou un messager tous en restant un parfait inconnu vu qu'on ignore son identité J. Doe étant un nom symbolique que l'on donne au personne dont on ignore le nom. Dans toute ces interprétations, selon le personne il arrive à exprimé une forme de folie propre à ces psychopathes de hauts vole. "QU'EST CE QUI Y'A DANS CE PUTAIN PAQUET !!!"

    RépondreSupprimer
  3. J'ai globalement un problème avec le twist du film. J'ai assez vite deviné que Kint était Söze mais seulement parce qu'il était le seul survivant. Pour que le twist puisse avoir de l'impact, il aurait fallu semer des indices dans le film avec suffisamment de subtilité pour qu'on ne prennent conscience de leurs pertinences qu'après le retournement (Comme dans Fight Club). Et quand bien même, il y aurait eu ce genre d'indices, le fait que l'histoire racontée est en grande partie un mensonge, remet en question leur pertinence.

    Après, le film reste agréable à regarder malgré quelques longueurs.

    RépondreSupprimer