mercredi 7 avril 2010

Fritz le chat en 5 secondes



Je suis sur que vous n'avez jamais entendu parler de ce film, il s'agit du premier long métrage de Ralph Braski, le gars qui a tenter le premier d'adapter le seigneur des anneaux sur grand écrans (pour en savoir ce qu'il en est, aller voir les top 5 de Benzaie). Ce film est... et bien imaginer, un film a la transpointing, avec drogue, sex, un héros complétement paumer, dans une amerique crade, pourrit, avec sa jeunesse et ses conflits AVEC DES ANIMAUX COMME HEROS PRINCIPAUX !!! Vous connaissez Nostalgia critic ? vous vous souvenez de sa review d'Howard the duck ? il a était choquer de voir des seins de cannard, bin là on a des chiens, des chats, des cohcons, des corbeaux, des chevaux, des vipéres avec des seins, des penis, etc... Critic va se faire une crise psychologique avec ce film. Je vois ce qu'il a essayer de faire, une fable moderne, mais il est pas forcer de le faire au sens littérale, c'est dérangeant et bizzare.
Et il n'y a pas vraiment de scenario, c'est un enchainement d'envénement plus ou moin délirant, débile ou violent. et quand je dit que c'est crade, c'est crade. ce truc vert dans l'écrans titre, c'est de la pisse, je déconne pas, le film commence sur un ouvrier cheval qui pisse d'une poutre suspendut dans un chantier de construction. J'ai rien contre le crade et le politiquement incorecte, mais du choquant pour du choquant, c'est limite immature. c'est pas un film, c'est un trip. aprés j'ai toujours un peu de mal de le considérer comme de la bouse, l'intention reste interessante, il y a deux trois idée interessante, et le personnage de Fritz est assez interessant a ecouter, surtout parce qu'il est doubler par roger carrel (ouai, comme si ce film n'était pas assez génant comme ça, on a la voix de jiminy criquet, winnie l'ourson, asterix et les autres qui nous parle grossiérement de fornication, de drogues et autres).
Bref un film sur la drogue, fait par des drogués, pour les drogués (et les zoophile)

15 commentaires:

  1. D'un autre coté, la B.D. étais comme ça donc...sinon, en parlant du N.C. as-tu vue le SDA de Ralph Braski? Moi, juste dans son New Vs Old et de ce que j'en ais vue...il m'a l'air exelent (bien que Sam ait des problème de drogue)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, il n'est pas excelent, il est trés mal foutu et raconté, et a l'un des styles d'animation la plus fénéante au monde. Le NC a était trop gentil avec ce film, crois moi.

      Supprimer
  2. Pourtant c'est pas trop son style (je pense surtout a la trilogie spider-man).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas trop méchants avec spidey non plus, il est un des rares a ne pas être un rageux débile avec le 3 et voir les films comme ils sont, kitch mais fun et bien foutu.

      Supprimer
  3. Ouais mais bon, en general, quand un film est nul, il ne le rate pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le mec qui a aimer X-men 3, dragon rouge et les griffins.

      Supprimer
  4. Ouais...tu marque trois point^^

    RépondreSupprimer
  5. Mais bon, on peu dire la mêm chose de toi avec ton top dix sur les film justement critiquer et avec Hook...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces films sont techniquement des bons films, même indy 4 (le seul vrais ratage de spielberg est le monde perdu) mais bon, je vois ce que tu veut dire.

      Supprimer
  6. Alors là non ! Non, non, non ! Si tu dis que ce film c'est une fable, tu peux pas dire derrière que c'est un truc sans scénario. Ce film c'est juste un film sur la vie, la vie de l'époque en fait mais exagérer et rendu cartoonesque, ce qui créé un décalage qui est, justement, sensé rendre les choses moins choquante. Et pour moi c'est tout à fait réussis ! Après utiliser un extrait de South Park qui est juste l'un supra vulgaire et bien plus dégueulasse (J'ai rien contre South Park mais je trouve ça SUPER hypocrite d'utiliser des extraits de cette série pour Fritz the Cat). Bref, c'est rageant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas si hypocrite que ça. South park est en effet très vulgaire, mais ça a un sens derrière, la vulgarité sert a montrer un miroir sur le spectateurs, ce qu'il est quand il agit comme un personnage de la série. Fritz le chat utilise la vulgarités juste pour se donner un air adulte, un air rebelle, alors qu'il en est que plus immature.
      L'autre problème avec cet esprit qui se veut rebelle, c'est qu'il n'y a aucune passion, le mec écrit et réalise ce truc pratiquement en auto-pilote et donne l'impression d'improviser au fur et a mesure jusqu’à ce qu'il arrive a une durée convenable, et c'est un truc qu'on peut reprocher a toute la filmo de Braski.
      Aussi, j'ai dit qu'il "essayer" de faire une sorte de Fable. Si je dit qu'il a essayer, ça ne veut pas dire qu'il a réussi a en faire une, justement en partie du scénario qui est tellement bordélique et aléatoire qu'il en est invisible.

      Supprimer
    2. "Fritz le chat utilise la vulgarités juste pour se donner un air adulte, un air rebelle, alors qu'il en est que plus immature."

      N'importe quoi ! Pour avoir vu ce film je pense que Braski utilise la vulgarité parce que la BD original était vulgaire et, devine quoi, la BD original se basais sur un milieu underground et hippies des années 70. Donc non, la vulgarité n'est pas moins gratuite que dans South Park. En se qui concerne le personnage de Fritz, il EST immature et se croit mature en essayant de se donner un genre, un peu comme les jeunes des années 70 au fond. De plus le milieu ou Fritz fais son discours de révolte à clairement eu une influence sur la personne.

      "Le mec écrit et réalise ce truc pratiquement en auto-pilote et donne l'impression d'improviser au fur et a mesure jusqu’à ce qu'il arrive a une durée convenable"

      Est-ce vraiment un problème ? Je veux dire des oeuvres comme les contes philosophiques de Voltaire (C'est super vague comme comparaison je sais mais bon dans un sens la construction fait penser un peu à ça), je pense à Candide, ont aussi une construction assez vague, ou tout n'est que prétexte à découvrir la vie et ou l'esprit naif passe d'un point a à un point b en fonction des circonstance. En fait tout n'est que prétexte pour découvrir un panorama varier des années 70, comme dit plus haut.

      En bref, je suis pas du tout d'accord.

      Supprimer
    3. La bande dessiné utilisais peut être mieux la vulgarité, mais ça ne change pas le fait que le film l'utilisais mal. Preuve en est, l'auteur de la BD lui même rejeta ce film a cause de l'utilisation aléatoire de thème politique et sexuel, donc il y a bien quelque chose qui va pas. Aussi, la BD était une BD a sketch, donc typiquement le truc qui s'adapte pas en film (il n'y a qu'a voir les autres adaptations de BD a sketch).
      Et j'insiste la dessus, l'humour de South park a un but thématique, il a un but, ce n'est jamais gratuit. Ca sert même scénaristiquement la plupart du temps. Tu peut trouver un grand nombre d'analyse sur pratiquement tout les épisodes de South Park.
      Et si Fritz est immature, et bien le film l'es avec lui, parce que faire un générique avec de la pisse en fond, j'appel ça de l'imaturitée.
      Et oui, le fait d'improviser le film pose problémes, parce que du coup il n'éssaye pas d'arriver a un but, il n'a pas d'objectif. T'as des films qui ont le prétexte de la découverte de la vie et qui arrive a un objectif, Forest Gump, l'étrange histoire de Benjamain Button, ce sont des histoires a la même construction, mais ils savent ou ils vont, ils ne font pas de remplissage aléatoire.

      Supprimer
    4. " Preuve en est, l'auteur de la BD lui même rejeta ce film a cause de l'utilisation aléatoire de thème politique et sexuel, donc il y a bien quelque chose qui va pas."

      On a jamais vraiment trop compris pourquoi Crumb avait rejeter l'oeuvre, je considère ce film comme beaucoup plus organisé et logique que beaucoup d'autres planches fait par Crumb.

      "Et j'insiste la dessus, l'humour de South park a un but thématique, il a un but, ce n'est jamais gratuit. "

      Oui quand Kenny se fait détruire la gueule ce n'est pas de la gravité purs mais oui. Après je dis pas que toutes les scènes sont gratuite, j'ai jamais dis ça mais je vois pas en QUOI c'est moins gratuit que dans Fritz the Cat, malgr le fait que tu n'arrive pas à le saisir.

      "Et oui, le fait d'improviser le film pose problémes, parce que du coup il n'éssaye pas d'arriver a un but"

      Pour toi peut être, mais pas pour moi. Je n'ai vu aucun remplissage vraiment ou alors peut être que t'as pas adheré au montage mais moi j'y vois un sens, sans avoir à y revenir trente millions de fois. Me suis jamais dit "C'est nul ça sert a rien" car pour moi il sert a renforcer un élement dans la personnalité de Fritz...

      ...Dit on a vu le même film ?

      Supprimer
    5. Je commence à me poser la même question. On parle bien du film avec un générique ayant de la pisse en fond ?
      Et Crumb a expliquer pourquoi il a rejeter le truc, il n'a pas aimer la manière dont était exploiter le contenu sexuel et politique (faut dire, ces thèmes sont amener un peu aléatoirement, je peut le comprendre). Et c'est le film qui lui a donner envie de tuer le personnage de Fritz, encore une fois, ça montre qu'il y a quelque chose qui va pas. Et je ne vois pas plus de logiques et d'organisation dans ce film que dans une série de sketch.

      Supprimer